Aujourd’hui a travers un chacun, des millions de gens sont privees de nationalite.

De ce fera, elles n’ont souvent nullement le droit d’aller a l’ecole, de contacter votre medecin, d’occuper 1 emploi, d’ouvrir votre compte bancaire, d’acheter une maison ou meme de se marier.

Les personnes apatrides peuvent approcher des difficultes pour beneficier de droits fondamentaux tel l’education, les soins de sante, l’emploi et la liberte de circulation. Privees de ces droits, elles connaissent des obstacles et des deceptions toute leur vie.

Au HCR, nous sommes decides a mettre fin a l’apatridie d’ici 2024. Merci de prendre une minute Afin de signer notre lettre ouverte et participer a la campagne #IBelong Afin de mettre un terme a cette injustice.

Les gouvernements determinent eux-memes qui sont leurs ressortissants. C’est donc a eux d’assumer la responsabilite des reformes juridiques et politiques necessaires pour regler le sujet de l’apatridie. Mais le HCR, les autres agences des Nations Unies, nos organisations regionales, la societe civile et les personnes apatrides ont tous votre role a jouer Afin de soutenir ces efforts.

Pour remplacer les trucs, nous devons cooperer. Nos quatre domaines d’action en matiere d’apatridie – identification, prevention, reduction et protection – se recoupent l’ensemble de avec l’expertise d’autres organisations internationales et ONG, et nous nous appuyons i  propos des connaissances locales et l’expertise des groupes d’une societe civile, des institutions nationales des droits de l’homme, des universitaires et des associations juridiques. Continue reading